RAPPORT DE LA 4° EDITION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES GUICHETS UNIQUES

L’Alliance Africaine pour le Commerce électronique (AACE), et en partenariat avec le Guichet Unique du Congo, a organisé la 4ème édition de la Conférence internationale sur les Guichets Uniques du 5 au 7 octobre 2015, au Palais des Congrès à Brazzaville (République du Congo).

Sous la présidence effective du Ministre des Transports, de l’Aviation Civile et de la Marine Marchande, la cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de Messieurs Eugène Rufin Bouya, Directeur Général du Guichet Unique des Opérations Transfrontalières (GUOT), Roy Santana, Représentant de l’OMC et Chiza Charles Chiumya, Représentant de l’Union Africaine.

Pendant trois jours de travaux, les délégués ont mené une réflexion approfondie sur l’utilisation efficace des guichets uniques pour faciliter la mise en œuvre concrète des accords de Bali sur la facilitation des échanges.

Cette 4ème édition était marquée par la présence  de plus de 600 participants venant de 29 pays différents, notamment l’Afrique du sud, la Belgique, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la France, le Gabon, le Ghana, la Guinée Equatoriale, Haïti, l’Ile Maurice, le Japon, le Kenya, Madagascar, le Malawi, le Mali, le Maroc, la Namibie, le Niger, la République démocratique du Congo, le Royaume Uni, le Rwanda, le Sénégal, la Suisse, la Tanzanie et la Thaïlande.

La forte participation aussi bien des partenaires techniques que des organisations régionales oeuvrant dans la facilitation du commerce international, a également permis d’enrichir les différents événements de cette 4ème édition. Il s’agit de l’Union Africaine, la Banque africaine de développement (BAD), la Banque Mondiale, le CCI, l’OMC, la Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique auprès des Nations Unies(UNESCAP), le Bureau International Maritime, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages (CITES), l’ International Port Community Systems Association (IPCSA) et le Corridor Sida.

Au terme de cette 4ème éditions, les recommandations suivantes ont été formulées :

  • Les gouvernements sont invités à mieux superviser la création de leur Comité national de facilitation du commerce dont la mission est d’impliquer les principales parties prenantes dans la coordination et l’élaboration d’une feuille de route pour la mise en œuvre concrète des accords;
  • Les Guichets Uniques sont invités à travailler en collaboration avec les douanes dans le cadre du Comité National de facilitation du Commerce afin d’éviter les doubles emplois de ressources;
  • Les pays disposant d’un guichet unique devront prendre en compte les besoins des Commissions économiques régionales et les pays enclavés en vue d’une meilleure interopérabilité ;
  • Les différentes parties prenantes devront étudier des moyens novateurs permettant de faciliter l’accès à l’information au secteur privé; en particulier, aux PME afin qu’elles profitent pleinement des mesures de facilitation du commerce;
  • Une politique de renforcement de capacités pour toutes les parties prenantes devra être mise en place ;
  • Le modèle de facturation des guichets uniques devra être conforme à l’article 6 des accords de l’OMC ;
  • Les Commissions économiques régionales sont invitées à élaborer des feuilles de route pour la mise en place des Guichets Uniques Régionaux ;
  • Les Commissions économiques régionales sont invitées à harmoniser leurs efforts dans la mise en œuvre des accords de facilitation du Commerce.